Sélection

Disque

del Cielo

Acheter ce disque

La Renverse

 » Formé en 2006 à l’occasion d’une collaboration impromptue pour une compilation du label iconoclaste Range Ta Chambre, del Cielo autoproduit l’année suivante un EP éponyme qui lui permettra de fonder les bases du projet. La musique du duo est l’alliance des mélodies élaborées par Gaël Desbois (Mobiil, Laetitia Sheriff, Miossec, Emma…) qui tient le double rôle de batteur-compositeur, et de la douceur incisive de l’écriture et du chant de Liz Bastard. 

Le tout vient former une improbable sphère céleste d’où observer avec indolence et insolence quelques réalités terrestres…  » Cd1d

La Renverse concrétise l’alchimie musicale régnant entre le duo et nous livre un EP entre délicatesse et sincérité. 

 

La lecture de disque de Flore Avet

« Pensais tu que je ne viendrais pas ?
J’avais mis sur moi tout ce qu’il fallait, la robe d’usage, des couleurs au visage, et tout ce qu’il faut pour quitter le pays, toutes les urgences.
Bien sûr peut-être tout cela était trop beau pour être vrai, tout cela relevait peut-être d’une cérémonie que j’avais préparée pour moi-même.
Je t’avais retrouvé, mon cœur s’était serré si fort, de te voir si moite, fiévreux, le regard si agité. Tu voulais partir, pas rasé, tu sentais la poussière de la journée.
Et moi avec ma belle robe, je t’attendais, je savais par quelle route tu allais passer.
Je m’attendais à ce vertige, tu avais prévenu en t’absentant, en mettant la sourdine sur tes nouvelles, au jour le jour.
De minute en minute, je te sentais t’arracher à la ville.
Je ne le savais pas mais je le sens maintenant comme une évidence, la clarté de ton regard, comme une pierre brûlée. Là où l’on perçoit sans relever ta résistance et ta froideur.
Pensais-tu que je ne viendrais pas ?
J’avais l’impression d’avoir couru trop apprêtée, te poursuivre, rejoindre un grand événement, prévoir les choses sans en avoir d’indices, mais juste au cas où, être prête.
Je ne me sentais pas si encombrée, simplement, j’avais couru, je t’avais retrouvé de justesse, et j’étais dans la même urgence que toi. »