Artiste

Abraham Lilson

Abraham Lilson

Abraham Lilson est un artiste beatmaker originaire du Congo Brazzaville. D’abord beatmaker pour le plaisir, il commence à créer ses premières productions en 2007.

Rapidement ce loisir devient une passion auquel il consacre de plus en plus de temps. En 2009, il rencontre le rappeur Komo Sarcani, devenu producteur pour sa propre structure, Tomawack Label. Le MC voit en Abraham Lilson un véritable potentiel qui pourrait faire naître un projet, issu d’un concept plutôt novateur en France : l’Album d’un beatmaker !

 

 

Une rencontre, un concept, une signature sur le label et quelques temps plus tard sort l’album Rimes, Beats & Vies. Premier album solo du beatmaker, avec un titre qui sonne comme un clin d’œil à A Tribe Called Quest, un groupe de hip hop américain, ayant appelé leur opus Beat, Rhymes & life (1996).

L’album Rimes, Beats & Vies, est celui d’un beatmaker qui invite au gré des instrumentales, des rappeurs minutieusement choisis, pour poser sur un thème. C’est évidemment Koma Sarcani qui a joué le rôle de directeur artistique, connaissant bien le travail du beatmaker mais aussi de nombreux acteurs de la scène rap française mais également US.

Finalement on retrouve des artistes comme Jaeyez, Sheryo, Sitou Koudadje mais aussi Busta Flex et Phat Kat (célèbre rappeur de Détroit) qui offrent tous deux une très belle collaboration sur le dernier morceau de l’opus : Ruff Rugged.

Né dans les années 80, Abraham Lilson a été bercé au son des Natives Tongues, des TCQ ou encore de Dj premier, Alchemist, 9th Wonder… Mais il s’inspire aussi de genres musicaux variés tels que la Soul, la musique orientale, la funk etc.

Si Abraham, voit un album solo comme un réel aboutissement pour un beatmaker, il souhaite bien entendu poursuivre dans la voie de la création musicale et travaille sur des projets pour les artistes du Label Tomawack tout en préparant également une tournée internationale/européenne(?).