Artiste

allah

Allah-Las

Tout commence en 2008 lorsque trois employés de la boutique Amoeba, disquaire réputé de la cité des Anges, décident de monter un groupe. Collectionneurs de vinyles invétérés et passionnés de musique vintage, les Californiens sont tous d’avis à faire revivre la pop des années 1960 en y ajoutant le son psychédélique caractéristique de leur côte Ouest. Et il ne leur faudra pas longtemps avant qu’ils ne dénichent la quatrième roue du carrosse.

Une fois au complet, Miles Michaud (voix, guitare), Pedrum Siadatian (guitare lead, voix), Spencer Dunham (basse, voix) et Matthew Correia (batterie, voix), s’offrent des sessions de répétitions bricoleuses dans une cave. Pendant deux ans, le combo fait résonner les guitares fuzz, vrombir les percussions et s’embraser les voix de réverbérations bien senties. Les morceaux, inspirés de quelques magnats du genre tels The Byrds ou plus récemment The Strange Boys, ne sont enregistrés qu’en 2011.

À cette occasion, le quartette sort son premier vinyle et y inclut les titres « Catamaran » et « Long Journey » édités par leur producteur et ami Nick Waterhouse sur son label Pres. L’année suivante, le groupe publie deux morceaux inédits sur le nouveau label de Waterhouse, Innovative Leisure et accompagnent leurs prédécesseurs sur l’EP Tell Me (What’s On Your Mind). En octobre 2012, Allah-Las dévoile son premier album studio homonyme à teneur résolument psychédélique, à mi-chemin entre le surf et le garage rock.

(Source : Music Story, Eva Sauphie)