Artiste

antoine léonpaul

Antoine Leonpaul

Chanteur, à une époque, c’était s’appeler Michel (Berger, Delpech, Polnareff). Puis, ce fut Mathieu (Boogaerts, Chedid). On attendait la vague des Antoine. Elle est arrivée (ou revenue), comme un SMS, sous le sigle ALP. Antoine Leonpaul, trois prénoms pour le prix d’un, et un chanteur chahutant sans chuchoter l’univers de la pop à la française tel qu’il s’entrouvre depuis la vogue des Alain (Chamfort, Souchon) : un grain délicat sur une écriture à l’os ; le goût retrouvé des mélodies sur un traitement doucement vintage de batteries élastiques, de basses arrondies, de claviers analogiques, de choeurs et de voix doublées sur des arpèges de guitare gimmicks.