Artiste

barney wilen moshi

Barney Wilen

En 1970, Barney Wilen rassemble une équipe de cinéastes, techniciens et musiciens pour un voyage en Afrique afin d’enregistrer la musique des tribus primitives de pygmées. À son retour à Paris, deux ans plus tard, il crée Moshi, un projet sombre et excentrique qui mélange avant-jazz et rythmes africains, des effets sonores atmosphériques et des mélodies ancrées dans la tradition blues américaine. Enregistrée avec des musiciens français et africains, dont le guitariste Pierre Chaze, le pianiste Michel Graillier et le percussionniste Didier Leon, c’est une musique sans véritable précédent, dont les sonorités s’étirent de dissonances extraterrestres au funk le plus terrien. Wilen s’embarrasse peu des structures conventionnelles, allant jusqu’à assembler des morceaux comme “Afrika Freak Out” ou “Zombizar” à partie d’éléments issus d’origines indéterminées.

Jason Ankeny, AMG