Artiste

EPSON DSC Picture

Benjamin Booker

“J’ai eu une guitare acoustique à 14 ans, par mes parents. Et une électrique l’année suivante. Mais je n’avais pas d’ampli. Pendant des années, j’ai joué de la guitare électrique sans la brancher… Je jouais pendant des heures, des trucs simples. Ça me faisait du bien.

J’ai commencé par des chansons de Nirvana, qui sont très faciles à jouer. Puis des chansons du bluesman Leadbelly, que j’ai découvert grâce à cette reprise sur le MTV Unplugged de Nirvana. C’était vraiment cool. Après, j’ai creusé le blues et j’ai découvert Blind Willie Johnson, un énorme choc pour moi. Puis Charley Patton, Skip James… J’étais obsédé par tout ça, et je le suis encore.”

“Avec mon batteur Max, on passe notre temps à chercher des musiciens du passé. Blind Willie Johnson fait des choses uniques avec sa voix et sa guitare… Je ne pense pas qu’il ait été surpassé depuis. J’ai trouvé l’un de ses vinyles récemment, je n’écoute que ça. Je ne me souviens plus trop du premier CD que j’ai acheté, mais c’est soit Sonic Nurse de Sonic Youth, soit Elephant des White Stripes. J’étais déjà plongé dans le blues à l’époque, c’était génial de voir ce gars, Jack White, qui avait la même passion.”

Benjamin Booker