Artiste

© Matt Thomas

Bill Ryder Jones

Bill Ryder-Jones quitte The Coral après un 5e album studio “Roots and Echoes” dont la profondeur des arrangements et la justesse des compositions en font une de ses plus belles réussites avec le groupe de Liverpool.

En 2011, Bill signe sur le label Domino et livre son premier album solo, baptisé « If… ». Ce disque est basé sur le roman de Italo Calvino, If on a Winter’s Night a Traveler, paru en 1979. Cet opus est essentiellement orné de cordes et sa dimension mélancolique séduit d’emblée la critique.

Bill Ryder-Jones a aussi participé à des enregistrements avec The Last Shadow Puppets (duo emmené par Alex Turner des Arctic Monkeys et Miles Kane de The Rascals). Le musicien a aussi collaboré avec Graham Coxon (Blur) et Paloma Faith sur une chansons intitulée « Desire ». Il a également consacré du temps à des projets tels que The Wytches (croisés sur le Winter Camp#3), Saint Saviour and Hooten Tennis Club.

Son troisième album solo, qu’il vient défendre dans le cadre du festival Winter Camp est d’une beauté désarmante à laquelle jusqu’ici seuls des Elliott Smith et Sufjan Stevens nous avaient habitués. La guitare électrique y reprend des droits pour notre plus grand plaisir….

Roland, de Bill Ryder-Jones par Sugar Palm Media sur Vimeo.