Artiste

Blackmail

Blackmail

Si l’on pouvait clairement identifier les influences de Blackmail sur “Bones”, premier album du groupe sorti en janvier 2013, l’exercice semble aujourd’hui se compliquer avec “Dur au mal”. Peu d’instruments, toujours les mêmes; des textures, peu de verbes, désormais en français; langue coupée, collée, pour aboutir à quelques images, quelques séquences qu’articulent des textures synthétiques. Creusant un sillon solitaire, “Dur au mal” se veut avant tout un disque d’époque. Comme tous les compères de leur génération Z (The Soft Moon, Koudlam, Déficit Budgétaire), les jeunes gens modernes de chez BlackMail aiment les synthés couleur chien crevé, la saturation électrique, les cages d’escalier de barres HLM. Finalement, l’objet principal du groupe pourrait se résumer en deux mots : LA CRISE.