Artiste

br 2_hi

Blank Realm

“OK, ils ont Jon Spencer, les Black Keys, Royal Trux ou les White Stripes. N’empêche : les Américains n’ont pas l’exclusivité mondiale du blues hirsute, estropié, malmené par une électricité de gégène. L’Australie, on le sait depuis Nick Cave, sait aussi très bien malmener le patois de Satan : confirmation avec Blank Realm, groupe burné de Melbourne, qui fait fumer des herbes du bush au vieux blues, qui délire sec en psychédélisme avachi. C’est le single : ils se tiennent bien. Le reste du temps, le mess, le bordel, ils ne le nettoient pas.” (Les Inrocks)