Artiste

Bruit Noir

Bruit Noir

Le premier album de Bruit Noir (en 2015) avait été un choc. Le duo formé par Pascal Bouaziz (textes, voix, dépression) et Jean-Michel Pires (musiques, sons, cognements à la Joy Division) n’avait rien de commun. On les connaissait bien sûr comme membres de Mendelson, groupe en activité depuis 1997, fer de lance d’un rock français intelligent, vénéré par la critique et de trop rares fans.

Mais on ne s’attendait pas à ça : un deuxième album encore plus noir sorti voilà quelques mois, et où il est question du « succès », des parties de batterie pompées au disque « The Idiot » d’Iggy Pop et de  textes rageurs, misanthropes, tellement désespérés qu’ils en deviennent drôles et jouissifs. Ce n’est ni du rock (pas de guitares, même pas vraiment de mélodies, à côté Suicide, c’était Elli & Jacno), ni vraiment du rap – le phrasé échappant aux lieux communs du genre, les textes aussi – ni bien sûr de la chanson française (mort de rire). C’est autre chose, et c’est Bruit Noir.