Artiste

calvin johnson

Calvin Johnson

Difficile d’évoquer Calvin Johnson sans tomber dans le name dropping tant celui-ci a marqué l’underground américain depuis les années 80. Membre fondateur de certains de ses meilleurs représentants (Beat Happening, Halo Benders), c’est également à lui que l’on doit les premières sorties de Beck, Modest Mouse ou encore Built To Spill via K Records. Un label qui n’était d’abord qu’une simple émission de radio – la première sur laquelle Nirvana s’est produit, en 1987. C’est aussi lui qui fut l’instigateur de l’International Pop Underground Convention, qui s’est tenu en 1991 dans sa ville d’origine, Olympia. Cette grande fiesta – qui avait notamment accueilli les Melvins et Fugazi – résumait assez bien ce en quoi Calvin Johnson a toujours cru : une éthique DIY, et un grand doigt d’honneur à l’establishment musical. Après son incursion punk-dance sous l’alias Selector Dub Narcotic, Calvin est revenu à ses fondamentaux indie-rock avec A Wonderful Beast.