Artiste

Capture d’écran 2015-07-29 à 19.01.23

Charlemagne Palestine

Attention : cargo culte. Héros oublié du mouvement minimaliste, Charlemagne Palestine, né Charles Martin à New York en 1947, n’en reste pas moins l’un des principaux artisans. Moins « commercial » que Steve Reich ou Philipp Glass, l’Américain a lentement préféré s’effacer pour répéter et continuer de naviguer entre expérimentations et variation autour des motifs répétitifs. Musicien / artiste / performer / plasticien / vidéaste issu de la scène minimaliste New-Yorkaise des années 60 et 70, Charlemagne est un personnage à part dont on peut tout à fait ranger les disques aux côtés de ceux de La Monte Young, Terry Riley, Tony Conrad, Steve Reich, Philipp Glass, Arvo Pärt, John Adams ou Gavin Bryars (entre autres). Remis en selle à la fin des années 90 par Sonic Youth, l’artiste est visiblement toujours aussi obsédé par sa quête du Graal absolu : le « golden sound&nbsp». Son dernier disque en date, “Ssingggg Sschlllingg Sshpppingg”, est sorti chez Idiosyncratics.

Vous aimerez aussi ces disques :