Artiste

851241126_36ed2cf778

Didier Petit

Avec son violoncelle qui s’avère être un instrument aux facettes multiples et insoupçonnées, Didier Petit propose une musique singulière qui écoute le Monde. De 2000 à 2010, Il crée 6 faces pour violoncelle seul « Déviation et Don’t Explain » qu’il présente partout. 

Il a fondé en 1990, la collection des disques in situ cherchant ainsi à y documenter un (contre) courant d’idées musicales (où l’on peut entendre entre autre François Tusques, Joëlle Léandre, Joe Mc Phee, Denis Colin, Fred Frith, Jean-Pierre Drouet, Jac Berrocal, Jean-François Pauvros, Evan Parker, Hélène Breshand et bien d’autres). 

Depuis 2011 il est conseiller musical auprès de l’Observatoire de l’Espace et du Festival Sidération du Centre National d’Etude Spatiale (CNES). Il crée les Voyageurs de l’Espace en 2009 (ensemble à géométrie variable) en étroite collaboration avec Gerard Azoulay : directeur de ce même Observatoire de l’Espace. 

En Octobre prochain il montera dans l’avion zéro G du CNES pour appréhender la sensation d’apesanteur et créer une pièce pour violoncelle à partir de cette expérience sensible « la main de l’âme ».