Artiste

die jungen

Die Jungen

Voilà au moins quelqu’un qui assume pleinement son goût immodéré pour le suranné et qui, au lieu de l’enrober comme beaucoup derrière un voile moderniste et ampoulé, l’expose sans fard et artifice à l’épreuve de l’intemporalité. Die Jungen est en effet un athlète capable du plus grand des écarts. Après The KVB, l’autre projet de l’énigmatique Klaus Von Barrel. Cette fois en solo et au risque de se faire des ennemis, le jeune homme retourne sa veste de mauvais garçon et se rêve modestement les cheveux gominés au volant d’une Woody d’occasion sur une route perdue de Californie, l’œil volontairement rivé sur le rétro, à la recherche de la grâce mystérieuse d’une époque perdue sous les ruines de l’histoire.