Artiste

dizzy moon

Dizzy Moon

Un violoncelle et une voix, Dizzy Moon est un projet peu commun qui propose des combinations à fleur de peau où la richesse sonore du violoncelle et la voix claire et limpide de Maryse se mêlent en une musique intimiste et belle.

Sur des textes chantés en anglais, on se laisse porter par cet ensemble doux et aérien aux inspirations folk, indie, où tinte un blues enraciné révélant notre propre sensibilité. Le projet Dizzy Moon est né en 2009.

Il est le projet solo de Maryse Guédon, violoncelliste-chanteuse. Depuis ses débuts au festival de poche à Tours, Dizzy Moon a proposé des concerts dans le cadre de ses expositions photographiques à la galerie Mauricio Cordero (In the pocket, 2009), à la médiathèque de Chambray-les Tours (Photofolies en Touraine, 2010).

Installée à Berlin depuis l’automne 2010, elle a poursuivi cette démarche en plus de nombreux concerts dans des lieux insolites de Berlin notamment à la Retramp Gallery (48h de Neukölln 2011) et au Heroes (Avril 2012)…

Dizzy Moon a par ailleurs collaboré avec le guitariste Takeshi Nishimoto à la musique du film documentaire « Toyong, l’entre-saison » d’Aurélie Mandon, projeté sur TV Tours, et dans le cadre du festival de cinéma asiatique de Tours 2012. Entre 2002 à 2009, Maryse était la violoncelliste du groupe Poney Club, souvent décrit comme proposant une musique de chambre débridée voire déjantée. Le groupe a autoproduit les albums « a six stock speeches », « Gusty winds exist », « Tighter than a Tick » « Rustles of wings are songs » « Start from scratch » et a joué dans de nombreuses salles en France entres autres aux côtés d’Explosion in the skies, Do make say Think, Ez3kiel, Rodolphe Burger…

Elle a par ailleurs participé à des masterclasses avec les violoncellistes Vincent Ségal (« Rencontres internationales de violoncelles de Beauvais » en 2002) et Ernst Reijseger ( « Jazz à Mulhouse » en 2005).

Depuis l’été 2012, elle accompagne aussi au violoncelle Claire, la chanteuse de Bocage sur son projet solo Madine.