Artiste

DrugDealer photo Raw Honey

Drugdealer

Plus qu’un passionné de skateboard, Michael Collins est également le chef du collectif californien Drugdealer ! N’ayant auparavant jamais joué d’instrument ni eu une formation musicale formelle, Collins expérimente les sons lors de sa traversée des Etats-Unis en train, en 2009. Collins a cette particularité d’écrire des chansons en se mettant à la place de l’auditeur, et non pas du musicien. En 2013, il s’installe à Los Angeles et rencontre la scène underground de Los Angeles. En 2016 sort le premier long-format de Drugdealer, The End of Comedy. Un album qui est notamment le fruit de nombreuses collaborations avec des artistes assez reconnus de la scène indé californienne, entre autres Weyes Blood et Ariel Pink. Après trois ans de pause, la pop ensoleillée de Drugdealer se fait ressentir en 2019 dans leur second album intitulé Raw Honey, dont le groupe dévoile un premier titre aux sonorités très seventies : Fools.

 

 

Le nouvel album de Drugdealer dispo en vinyle

Vous aimerez peut-être aussi