Artiste

edward sharp and

EDWARD SHARPE AND THE MAGNETIC ZEROS

La ballade des hippies magnifiques, entamée en 2009, n’est pas finie : voilà une bonne raison de croire en l’avenir. Parti sur un coup de tête dans une épopée musicale sur les pas de Kerouac et la piste du Beat flamboyant, Alex Ebert fonde Edward Sharpe and The Magnetic Zeros comme il aurait convoqué ses meilleurs amis pour une transhumance vers l’amour. De toute façon, « Home is wherever I’m with you », y compris dans les festivals du monde entier depuis l’album Up From Belowet cet hymne qui chante le voyage et l’amour absolu.

© Rock en Seine