Artiste

eyedress-ap-2-1

Eyedress

 “On aimerait plutôt savoir ce qu’ont fumé ces deux gandins fluos, quelles drogues ont été nécessaires à la réalisation en 3D et en millions de couleurs de cette merveille oppressante et minimale venue – mais faut-il les croire ? – des Philippines. On aurait plutôt pensé à San Francisco, tant ce psychédélisme de console de jeu semble enfant – rebelle mais résigné à son ADN – de hippies, absents de la terre des hommes depuis 1969. Une bombe, et pas glacée.”Les Inrocks.