Artiste

FKA twigs by David Burton

FKA Twigs

Née en 1988 d’un père jamaïcain et d’une mère espagnole, elle grandit dans la paisible région de Gloucestershire, dans la campagne anglaise. Pas encore “Formerly Know As Twigs”, Tahliah Barnett s’essaie dans un premier temps à la danse, faisant quelques apparitions dans des vidéos de Jessie J.

Mais depuis 2012 et sa renaissance sous le nom de FKA Twigs, via la sortie sur son Bandcamp de EP1, ce sont les autres qui dansent pour elle. Désormais devant et derrière la caméra, cette jeune artiste touche-à-tout réalise elle-même ses vidéos. En 2013, un deuxième EP, EP2, la voit s’adresser à un public plus large, grâce à la production soignée de Arca et, surtout, sa signature sur Young Turks (The XX, Chairlift, Glasser…).

À la fois épuré et sophistiqué, synthétique et pourtant très sensuel, l’univers sonore de FKA Twigs se démarque par son sens de la rupture et de la tension. Portées par des enchevêtrements de voix et des sons synthétiques abstraits, les mélodies se font envoutantes, alambiquées et pourtant éminemment séduisantes, entre un r’n’b du futur et du trip-hop réactualisé. Sur LP1, sorti en août 2014 et encore produit par Arca, mais aussi Dev Hynes (de Blood Orange) et Paul Epworth, la musique de FKA Twigs est plus affirmée que jamais, avec le potentiel de séduire un public aussi sensible à la pop mainstream qu’à l’avant-garde underground, à la manière de Grimes ou Banks.