Artiste

1525707_631197686942025_1860257758_n-770×513

Francis Lung

“Son album devrait être enregistré d’ici 3 jours mais ce ne sera probablement pas le cas”, voici le message (optimiste) que l’on peut lire en débarquant sur le tumblr de Francis Lung. Après avoir fait ses preuves à la basse chez WU LYF, on a pu découvrir la sensibilité et le sens aiguisé de la composition de ce jeune premier sur Brooklyn Girls, merveille de ballade pop. Tantôt se confrontant à l’exercice périlleux de la reprise (The Smiths, This Night Has Opened my Eyes, Otis Redding, Sitting on the Dock of the Bay, John Lennon, Oh my Love), cela reste sur ses propres titres Cinema Ideals ou So Solemn que Francis Lung touche en plein dans le mille. Et l’avenir semble clair pour ce crooner fan d’Elliott Smith qui, en parallèle, joue les piliers rythmiques avec ses copains Los Porcos. Il est difficile de trouver les mots justes pour décrire l’émotion qu’arrive à créer Francis Lung, ce qu’il est possible de dire en revanche c’est que l’on assistera à une performance dont seuls les mancuniens ont le secret.

MIDI FESTIVAL