Artiste

autoportrait

GIB (the Girl Inside the Bi(t)che)

Une jeune femme va au travail en vélo dépourvu de culotte, une autre danse au milieu des basketteurs à Pigalles, d’autres encore s’affichent dans les rues…

Depuis trois ans, mes illustrations expriment plus qu’un simple quotidien. C’est l’intime, souvent l’intime des femmes, qui est réinterprété selon les codes de la société, selon les évènement de notre actualité, selon une histoire personnelle. Ma volonté (mon besoin) est de ressortir à travers une douceur certaine des réactions aux faits divers de notre actualité, de notre société mais également des émotions personnelles. J’aime rappelé avec violence, quelle soit sexuelle, physique ou dans les coups de crayons, des sensations refoulées au fond de nous, ou des absurdités que nous vivons.

Les illustrations sont, soit réalisées simplement à l’encre, soit mise en scène dans des photographies prises dans des lieux qui m’ont touchés. L’omniprésence des traits créent une texture qui apporte de la présence au personnage mise en lumière. Ceci contraste avec le caractère parfois presque abstrait des photographies. Ce va et vient dessine un jeu supplémentaire entre l’intime et le scandaleux, entre le désire d’en rire et de se choquer soi-même. Une année en expatriation au Canada a fortement influencé mon rapport au monde animal et à l’esthétisme des paysages. Aujourd’hui, c’est dans la ville de Paris que je me fascine pour les portraits thérianthropes et la culture de la ville.