Artiste

HALLS-600-x-400

Halls

Électronique écartelée par l’écho guttural, pop de cathédrale qui saigne l’affliction ou simples trou- vailles cosmiques d’un esprit terre-à-terre, on peut être sûr d’une chose à l’écoute des grandes chansons de Halls : celui-ci a parfaitement choisi son patronyme. D’abord fer de lance d’un synthétisme un peu chill (cf. le EP inaugural Halls, 2011), le Londonien est revenu peu à peu vers son album de chevet – Kid A (2000) de Radiohead – et des références plus éclectiques (Sun Ra Arkestra, Arvo Pärt et Arthur Russell) pour engendrer une musique à la fois structurellement passionnée et intimement passionnante, qui laisse présager d’un avenir radieux.