Artiste

Happy New Year

Happy New Year

Basée à Brooklyn, mais native de Brisbane, la jeune Eleanor Logan ne laisse que peu d’alternatives aux observateurs. Pour l’aborder, il faudra d’abord se laisser submerger, par elle et son univers, elle et sa musique : explosive lorsqu’elle tient le micro d’Adult Themes, trio bruitiste et mathématique hanté par les même visions déflagrantes que Liars, puis évasive quand il s’agit de structurer ses propres compositions. Éthérées, synthétiques, désordonnées, parfois grésillantes, toujours passionnantes, les chansons de la New-Yorkaise ont ceci de particulier qu’elles semblent s’additionner en fonction des poussées de fièvre aliénantes d’une maladie mentale, sorte de schizophrénie musicale qui s’intensifie titre après titre, avec pour seul dénominateur commun cette voix qui altère le silence et flotte au-dessus du bruit. À la manière de Meghan Remy (U.S. Girls), Happy New Year transgresse, déroute et se rend désirable. Comme sur cette reprise oppressante de The Endless Sea d’Iggy Pop concoctée spécialement pour une compilation. Où, paradoxalement, l’auditeur englué dans la noirceur se retrouve sous la coupe d’une sentinelle bienveillante : Eleanor Logan et sa voix de velours.

Happy New Year

Hotel