Artiste

Jacco Gardner

Jacco Gardner

“Le détour invite au séjour”, dit l’adage. Les détours paysagés, roudoudous psychédéliques et relectures des 60s songeuses de Cabinet of Curiosities, premier album du jeune prodige Néerlandais Jacco Gardner, ont ainsi invité une armée non négligeable d’admirateurs à se lover dans son univers de rêveur doux-amer, dans son songwritinginstantanément repéré comme surdoué.

Une armée qui attend la suite avec impatience : cette suite s’intitule Hypnophobia, n’explore pas tout à fait les mêmes terres étranges que son prédécesseur mais, plus moderniste, plus cinématique, n’est pourtant pas moins passionnant.” “Le détour invite au séjour”, dit l’adage. Les détours paysagés, roudoudous psychédéliques et relectures des 60s songeuses de Cabinet of Curiosities, premier album du jeune prodige Néerlandais Jacco Gardner, ont ainsi invité une armée non négligeable d’admirateurs à se lover dans son univers de rêveur doux-amer, dans son songwriting instantanément repéré comme surdoué. Une armée qui attend la suite avec impatience : cette suite s’intitule Hypnophobia, n’explore pas tout à fait les mêmes terres étranges que son prédécesseur mais, plus moderniste, plus cinématique, n’est pourtant pas moins passionnant.”

[Source Les Inrocks]


 

Le nouvel album de Jacco Gardner en vinyle