Artiste

jamie

Jamie Lidell

Né en 1973 à Cambridge, Jamie Lidell étudie la musique et apprend la batterie, le xylophone et le trombone avant d’acquérir sa première guitare et de s’équiper en matériel analogique. Il entame alors une longue période de studio à Londres et définit les bases de son concept : ne jamais se laisser emprisonner par les limites de la technologie et développer un important travail d’improvisation. Il quitte Londres et s’installe à Brighton où il se lie d’amitié avec Christian Vogel et crée avec lui le groupe Super_Collider. Il travaille alors de plus en plus sur ordinateur et enregistre son premier album solo “Muddlin’Gear” pour Spymania Records, label des premiers disques de Squarepusher. L’album est un mélange de genres et de techniques d’enregistrement. Il mixe les méthodes d’enregistrement du Workshop Radiophonique et celles de Todd Docksteader, l’expérimentaliste américain que Jamie admire pour sa maîtrise et son humour. A cette entreprise, il ajoute des éléments de l’album de Marvin Gaye “What’s going on” avec les sons triomphants de John Coltrane. Et, comme si cela ne suffisait pas, il s’inspire du style de Pharoah Sanders et laisse apparaître l’influence de l’incroyable Sun Ra. Une tâche ambitieuse qu’il parvient à rendre accessible et agréable.