Artiste

japandroids LD

Japandroids

Brian King (guitare, chant) et David Prowse(batterie, chant) se rencontrent à l’université de Vancouver (Colombie-Britannique) en 2000. Les deux canadiens vouent une mutuelle admiration au garage rock rugueux de The Sonics. C’est avec l’intention de s’en inspirer qu’ils cherchent en 2006 un chanteur pour former Japandroids. Finalement, ils décident de faire confiance à leurs propres capacités vocales et gardent la formule du duo. 

Japandroids se produit partout où il peut dans un esprit très DIY (Do It Yourself) qui le conduit parfois à improviser ses propres concerts dans des lieux divers et variés. Japandroids sort en 2007 l’EP All Lies, puis en 2008 celui intitulé Lullaby Death Jams. Le peu d’échos générés par sa musique pousse Japandroids à planifier sa fin après une série de concerts et la sortie de l’album Post-Nothing en 2009. Initialement prévu en auto-production, Post-Nothing est finalement sorti par un label indépendant. C’est là qu’intervient Pitchwork qui se prend d’intérêt pour le titre « Young Hearts Spark Fire ». Ainsi propulsé par un média important dans le rock alternatif, Japandroids voit soudain son horizon s’élargir. Le groupe peut alors faire profiter un plus large public de ses prestations scéniques sauvages, que ce soit seul ou en ouverture de A Place to Bury Strangers ou HEALTH. Après une pause en 2011, Japandroids reprend la route pour tester ses nouvelles compositions. L’attente est de courte durée avec la sortie en juin 2012 de Celebration Rock, le genre même d’album à faire sauter les boomers les plus résistants Copyright 2010 Music Story Franois Alvarez