Artiste

1376651_10151850995052107_711152801_n

JASON EDWARDS

Après avoir signé deux albums avec le label Kill the DJ, le chanteur anglo-américain Jason Edwards fait une longue retraite pour revenir aujourd’hui nous distiller son folk crépusculaire, comme tout droit sorti des catacombes.

Et si ses chansons prennent racines quelque part entre la Mésopotamie et le Delta du Mississipi, ses paroles, elles, naissent sur un territoire situé ‘au delà de la pensée’. Autour de sa voix sombre et vaporeuse, une basse bourdonnante, des lignes de saxophones, de flutes et de trombones s’enroulent, telles des lianes autour d’un tronc. Le battement des grelots, tambourins et tom basses scandent des rythmes hypnotiques et primitifs. Quand l’obcurité devient presque totale, une voix feminine s’immice pour nous apporter la lumière.

Le subtil et étrange alliage de hard bop et de folk ancestral évoque parfois les fantômes de Sun Ra, Syd Barrett, Mingus, ou Charlie Patton. Jason Edwards et son band préparent un nouvel opus dans la lignée des précédents “Ouest” et “Doldrums”. Patience… le poisson se fraye un chemin vers la mer.