Artiste

jessica moss

Jessica Moss

Jessica Moss s’est fait connaître en temps que violoniste, choriste et co-compositrice au sein du groupe culte musique de chambre punk Thee Silver Mount Zion, avec le collectif avant-klezmer Black Ox Orkestar, et pour sa participation à plusieurs albums de Carla Bozulich’s Evangelista et de Vic Chesnutt.

Après avoir enregistré six albums et autant de tournée avec Mt. Zion, entre 2001 et 2014, Moss a commencé à se produire en solo en 2015, alors que le groupe était en hiatus, offrant des performances éblouissantes au ATP Festival, Le Guess Who? Festival, the Basilica Hudson 24-Hour Drone, the Winnipeg New Music Festival and the Montréal Museum of Contemporary Art, entre autres.

Pools Of Light est son premier album solo, faisant suite à la cassette auto-produite de 2015, Under Plastic Island (enregistrée avec Guy Picciotto de Fugazi).

Comme les fans des projets susmentionnés le savent déjà, Moss a développé une approche du violon impressionnante et unique en son genre, alliant une technique fluide et naturelle, une maitrise assurée des accents de la musique folklorique, classique et moderne, et un goût aventureux pour les expérimentations des signaux distordus et des effets analogique, ce qui ouvre considérablement le champ des possibles du violon comme source sonore. Son travail en solo est profondément lié à ses performances live, où elle construit et détruit de sublimes compositions au long court, crées en temps réel avec une large palettes de pédales. Entendre toutes ces explorations combinées et redépliées au sein d’un enregistrement solo (conçu sans aide de logiciels ni effets numériques) est intensément satisfaisant.