Artiste

june-et-jim-noche-primera

June et Jim

JUNE ET JIM chante des paysages habités de lueurs symbolistes, des incantations chaudes et noires, des drames statiques sur ostinato rythmique. S’emporte d’épopées mineures, rit d’hérésies légères, s’inquiète de la nuit première. Fait surgir l’électricité d’instruments acoustiques, la polyphonie de l’unisson, la lumière de la pénombre.

Depuis la création de JUNE ET JIM à Barcelone en 2006, Marion Cousin et Borja Flames, avec leurs deux voix et leurs deux langues – le français et l’espagnol – attirent la chanson dans ses marges, déplacent les frontières et les habitent.

Marquant leur entrée dans Le Saule, leur premier album, Les Forts, se nourrissait de la folk nord et sud-américaine ainsi que du psychédélisme des villes, pour mêler une pop envoûtante et acoustique à l’écho d’une ancienne chanson ibérique.

Leur nouvel album, Noche Primera, puise ses sources dans les répertoires chantés de différentes époques et régions, chansons médiévales espagnoles, chants traditionnels d’Afrique, cantates de Bach et songs de Purcell, folklore d’Amérique Latine. Avec la transe comme dénominateur commun.

Quatorze compositions et interludes qui font un disque à la forme libre et aux sonorités acoustiques, enregistré live sur bandes magnétiques et sur console analogique. Des chansons nouvelles, qu’on dirait pourtant soufflées d’un puits ancestral, qui ne s’accommodent ni des genres ni des délimitations géographiques et temporelles.

june et Jim

June et Jim (teaser)