Artiste

Jungstötter

Faire d’un premier disque un orbe de délicatesse, gracieux et subtile par son contenu, n’est certainement pas donné à tout le monde. Fabian Altstötter, officiant sous le pseudonyme Jungstötter, a lui largement réussi.

L’artiste sort son premier album solo, Love is, et s’impose comme un des crooners actuels les plus troublants. Son projet brut, sans ornement inutile, évoque le meilleur de Neil Young ou Mark Hollis. Porté par sa voix juvénile, grave et puissante, ses 10 chansons crépusculaires ont été enregistrées dans les conditions du live par Max Rieger. A partir d’instruments à cordes, de jeux de batterie et de guitares, ils ont créé une ambiance troublante rétro-futuriste, la bande son sensuelle et inquiétante d’un film imaginaire de David Lynch.