Artiste

Kamaal Williams

Le claviériste londonien Kamaal Williams agit très exactement à l’intersection de deux underground musicaux parmi les plus vivaces et précieux de la capitale britannique : celui du jazz, électrique, fougueux et funky qu’on disait «acid» au milieu des années 90, et celui du «garage continuum», où sont nés la plupart des sous-genres essentiels de la dance music locale, du dubstep au broken beat et dont le projet Henry Wu, mené par Williams avec sa collection de disques rares et son ordinateur, est l’un des plus sémillants représentants récents.

Aussi connu sous le nom de Henry Wu, il incarne la jeunesse et la puissance de la nouvelle scène du jazz anglais ! D’ailleurs pour lui, peu importe qu’on dise qu’il fasse du jazz ou autre chose : ses sonorités sont celles de Londres.


L’album de Yussef Kamaal en vinyle

Vous aimerez aussi

Plus d’albums de jazz contemporain en vinyle