Artiste

event-poster-2281673-1

King Raam

Né en 1981 à Bushehr, il a passé le plus clair de son adolescence dans la capitale iranienne des années 90, tout en construisant son expérience musicale entre New York, Londres et Los Angeles, et un passage au Canada, la carrière de son père l’ayant amené à déménager dans son enfance avec sa famille dans l’Oregon. Finalement, il décide de rentrer définitivement à Téhéran en 2014 pour nourrir sa créativité à l’aune de la jeunesse progressiste iranienne qui fait souffler un vent nouveau sur la société moderne. 
La fondation d’Hypernova en fait un pilier et un pionnier du mouvement rock iranien et qui contribue à inspirer les nouvelles générations par ses concerts à l’étranger et les échos qu’en a fait la presse à l’international. En 2008, le groupe tourne en Amérique du Nord avec les légendaires Sisters of Mercy. Leur titre “Viva La Resistance” est intégré au jeu video Rock Band 3, sans oublier leur concert au festival Pangea Day en marge de la conférence international qui fait un vœu de “changer le monde”, la TED conference. 
Raam lance son projet solo sous le nom de King Raam en 2011 avec un premier album, Songs of the Wolves, avec un registre plus personnel et intimiste, un recueil de chansons sur l’amour et l’abandon, collaborant pour l’occasion avec la poète perse Tara Aghdashloo. Raam y élargi l’univers de ses influence et chante en perse pour la première fois. L’accueil fait à l’album est une excellente surprise pour tous, telle une réaffirmation d’une attente légitime pour des sonorités alternatives au sein de la scène musicale iranienne. L’enregistrement un deuxième disque en 2013, The Vulture, soit 14 chansons en perse et en anglais cette fois-ci. 

Le troisième album est en cours d’écriture, depuis Téhéran, tandis que s’organise une tournée internationale à l’été 2015 pour en présenter les titres sur scène.