Artiste

Köhn

1997 : C’est armé d’un seul synthé analogue, d’un sampler, d’une boîte à rythmes, d’un séquencer, de quelques guitares et de pédales à effets, d’un piano pour enfants, d’un micro bon marché et d’un enregistreur mini-disc que Jürgen De Blonde, alias Köhn, a enregistré son premier album dans sa chambre/studio. La sortie du CD a eu lieu une année plus tard sous le numéro de catalogue k-007 de l’inimitable label belge KRAAK.

Bond en avant : nous sommes en automne 2019 et Cortizona, le label belge spécialisé dans les rééditions soignées et de haute qualité, sort pour la première fois « Köhn » en vinyl. Ce tirage en 300 exemplaires prend la forme d’un double album remasterisé et inclut un nouveau livret de notes signé Jürgen De Blonde et Brecht Ameel de Razen.