Artiste

leron thomas

Leron Thomas

Difficile entreprise, que celle de classer le style musical de Leron Thomas dans une catégorie. Passant allégrement du jazz au funk et même à l’électro-pop, l’artiste ne se refuse véritablement rien.

Leron Thomas naît en 1979 sous le ciel texan de la ville de Houston. La fibre artistique de Thomas se déclare tôt puisqu’il se spécialise dès le lycée dans les arts visuels au sein de la prestigieuse «High School for the Performing and Visual Arts” de Houston, pour s’envoler ensuite à New York afin d’étudier le Jazz et la musique contemporaine à «La Nouvelle Ecole » (New School University) du fameux Greenwich Village. Au sein de la célèbre université new-yorkaise, l’artiste fait ses classes parmi certains contemporains notables (et parmi eux Ani DiFranco et José James) et obtient son diplôme en 2003, avant d’entamer promptement sa carrière professionnelle. La qualité des compositions originales de l’artiste se précise alors et se prononce au fil de ses divers concerts aux côtés de Robert Glasper, Damion Reid, Vicente Archer, Isaac Smith et bien d’autres…  Un talent d’auteur trompettiste salué par le New York Times que l’artiste décide de développer en se basant définitivement à Manhattan.
Désormais chanteur-trompettiste, Leron Thomas possède à son actif de nombreuses collaborations musicales diversifiées, et parmi elles peut-on compter Bilal, Lauryn Hill, Roy Hargrove ou Meshelle Ndegeocello.

Riche de neufs précédents projets accomplis, Leron Thomas rejoint aujourd’hui la joyeuse équipe parisienne de Heavenly Sweetness et sort le 16 octobre dernier « Cliquish », pépite jazz/soul/electro-pop/rock déjantée. L’album est nominé dans la catégorie « Album de l’année » des Worldwide Awards de Gilles Peterson.