Artiste

photo (6)-HD

L'Hapax

Le folk sombre de l’hapax donne « à écouter une ambiance rassurante, mais pesante ; enveloppante et zen, mais menaçante ; à l’image d’un nuage gris inquiétant qui vous survole, fascinant à regarder ; un calme sous tension avant une tempête qui n’arrivera pas.

C’est un univers indéterminé, et flottant, en lente expansion, aux limites lointaines et inexplorées, peut-être inexplorables. Comme si vous jetiez une pierre à la surface d’une large étendue d’eau calme, et que vous observiez l’ hypnotisante perturbation qui se propage en générant des ondes circulaires dont le rayon grandit infiniment ; avec ses remous, ses creux et ses pics.

Ce train d’ondes, ce nuage, ce rêve sont composés par Timothée, Tristan et Sven. Ils sont trois mais il y a quatre instruments, respectivement violoncelle, piano, guitare et voix. Quatre instruments qui se sont libérés de la pesanteur d’une section rythmique basse/batterie, en travaillant sur un espace sonore différent, sans artifice qui offre une pureté et une intense légèreté musicale, avec de l’attaque. Ça a l’air simple mais ça ne doit pas l’être. » (M.BIX / celinouecestculte.com)

 

Photo © Karott