Artiste

Machi_Cover_Front

Machi

Le Machitun, c’est le vaudoo chilien. Celui qu’on invoque pour atteindre ses morts, ses âmes, la transe – ou bien l’inspiration ?
C’est aussi le nom que Puma Squat, franco-chilien basé à Paris, a donné à son studio. À «  Machitun », il concoctait les recettes d’effets épicés, noisy et fulminants  des furieux chiliens electro-punk de Panico pendant 12 ans (Tigersushi/Chemikal Underground). En ensorcelant la matière rock avec des percussions et des machines, Puma Squat a eu aussi envie d’aller rechercher ses propres émotions musicales.

Avec son vieux copain Mathieu, batteur pour le groupe Think Twice (F Com, Dialect..),  ils commencent alors le projet qu’ils baptiseront tout simplement « Machi », en croyant secrètement que ça leur portera chance… Pour apporter au chaudron ses mixtures oscillatoires,  ils sont rejoints par un certain Gab au clavier.

Aux confins des percussions latines et de la techno, de lourdes basses noires synthétiques et des bruits obscurs invoquent leurs propres démons, leurs anciennes âmes ou n’importe quel message qu’un synthé peut avoir à faire passer.
Et pour parfaire la puissance escomptée, l“hombre“ Karl Optikom apporte des visuels obsédants,  indispensables à la  réussite complète du voyage chamanique que Machi est bien capable de vous faire partager.