Artiste

Maestro

Maestro

Accueilli comme le messie de l’électro-pop française, le premier long format de Maestro est de ces disques qui condensent en plusieurs dizaines de minutes et quelques titres, tout ce que la musique en 2015 est capable de produire de plus excitant. « Mountains of Madness », son titre, n’est pas à prendre à la légère. D’autres indices accréditent ce constat. Un, le Maestro qui se cache derrière est composé de l’Ecossais Mark Kerr et de Frédéric Soulard, déjà entendus avec Discodéine, Bot’Ox ou Poni Hoax. Deux, le label qui héberge cette sortie, Tigersushi, est à la pointe des avant-gardes pop, abritant déjà Joakim ou Principles of Geometry. Urgent ou pointilleux, Maestro ne se refuse aucune audace, achevant le boulot entrepris par WhoMadeWho ou !!! (chk chk chk).