Artiste

maps&atlases

Maps & Atlases

“Abraham Lincoln a dit un jour “Je marche lentement mais je ne reviens jamais en arrière”. Le même discours pourrait être tenu à propos de Maps & Atlases, originaires du même Etat, qui en dépit d’une activité grandissante depuis leurs débuts en 2006 viennent seulement de sortir leur premier LP. Mais l’attente en valait la… peine : Perch Patchwork est aussi leur chef d’œuvre, un bel ensemble de morceaux qui devrait placer le groupe dans les favoris de l’indie rock. Tandis que les premiers EP du groupe, Tree, Swallows, Houses en 2006 et You and me and the Mountain en 2008 employaient un son sec et “live”, Perch Patchork est bien plus humide. Maps & Atlases y ont incorporé davantage d’instruments acoustiques, de cuivres, et un assortiment de percussions et différents jouets. Cette nouvelle atmosphère n’est pas indifférente au fait que le groupe aie décidé de collaborer avec le producteur Jason Cupp (The Elected, Nurses, Cast Spells).

Mais c’est surtout sur scène où les Maps & Atlases excellent. Une voix et un batteur venus d’ailleurs, une incroyable énergie provenant avant tout de leur influence mathrock : “comme si les Dirty Projectors avaient bouffé du lion et bu trois whiskys de trop et avec un très beau final à la Akron/Family. Allez donc y jeter une oreille !”

– La Blogothèque –