Artiste

maybeshewill-1

MAYBESHEWILL

Ces dernières années, le post-rock instrumental a pris une sérieuse claque, tout du moins en France, où il est en passe de devenir synonyme de musique tristounette, sclérosée dans des schémas progressifs téléphonés et finalement has-been. Heureusement, certains groupes cherchent à repousser les limites du style pour proposer toujours une musique fun à écouter, surprenante, ambitieuse. MAYBESHEWILL fait définitivement partie du lot.

Formé à Leicester (Uk) en 2005 par les guitaristes Robin Southby et John Helps, MAYBESHEWILL est d’abord un groupe affilié post-rock qui montre déjà avec son premier Ep « Japanese Spy Transcript » un talent certain pour mêler sources électroniques, électriques et acoustiques. Dans la presse, les Anglais sont vite comparés à 65daysofstatic et Mogwaï. Leur style s’affirme clairement avec leur second album » Sing The Word Hope In Four-Part Harmony » : le piano prend une place centrale, les arrangements se font plus précieux et recherchés, le long processus d’écriture propre au groupe accouche d’une musique ambitieuse, plurielle et vitaminée.

Leur troisième et dernier album en date « I Was Here For A Moment, Then I Was Gone » (2011) a été salué par les médias (Rocksound, The NME, Artrocker, Kerrang, Metal Hammer…) comme leur meilleur album à ce jour et un événement dans le monde du post-rock, ouvrant une nouvelle voie dans les musiques rock instrumentales.

MAYBESHEWILL est un avaleur de bitume comme on les aime, et a déjà parcouru le monde en compagnie de pointures du genre telles que And So I Watch You From Afar, 65daysofstatic, And You Will Know Us By The Trail of Dead, The Dillinger Escape Plan, Lite

Les Anglais écrivent actuellement leur quatrième album, un processus que l’on sait long et passionné chez eux, mais reviendront très vite sur la route pour de grandes leçons de post-rock live frais et excitant ! (Petit Bain)