Artiste

12799166_1261584367204272_2417035328417397965_n

Michael Kiwanuka

En 2012, son premier album Home Again propulsa Michael Kiwanuka, à 25 ans seulement, au rang d’espoir n° 1 de la scène soul. Une soul gorgée de folk façon Terry Callier, une soul électrique à la Bill Withers, une soul engagée comme chez Curtis Mayfield mais une soul également bien contemporaine qui ne se contente pas de regarder dans le rétro.

Avec Love & Hate qu’il publia quatre ans plus tard, le songwriter britannique offrit une facette plus complexe mais surtout plus rock, prouvant que Pink Floyd comme Jimi Hendrix étaient des balises importantes dans son jeune parcours. Kiwanuka ose alors d’amples compositions quasi symphoniques et met encore plus en avant son amour de la guitare. De quoi étoffer un univers déjà riche et porté par des compositions dignes de celles de ses illustres ainés. A star is born ? Doux euphémisme.