Artiste

odran trummel

Odran Trümmel

Des compositions aux influences élargies qui laissent libre cours à ses pulsions punk rock, cèdent à la tentation progressive, lorgnant du côté du hip hop le temps d’un couplet, laissant entrevoir son goût pour le jazz et la musique ouest-africaine le temps d’un refrain. C’est sur scène que le groupe d’Ordan Trümmel se montre le plus imprévisible, en s’adaptant aux contraintes des lieux. Un soir totalement survoltée et bruyante, la prestation du groupe sera le lendemain intimiste et caressante.

Né aux Pays-Bas d’un père néerlandais et d’une mère française, Odran Trümmel passe la majeure partie de sa vie entre la France et l’Ecosse, où il se fait la main sur les scènes ouvertes des nombreux pubs d’Edimbourg. De retour en France, il participe à de nombreux projets allant de la pop française à l’electro punk décalée, en passant par la bossa nova.

Quand Odran Trümmel finit par s’attarder sur ses propres chansons, il joue tous les instruments, parfois accompagné par le saxophoniste de son premier groupe tourangeau. Odran enregistre seul dans un garage son premier album Down Louishill. Amoureux du folk pratiqué en leur temps par Nick Drake et Bert Jansch, il multiplie les arpèges de guitare, donnant une texture acoustique à des chansons dont les arrangements lorgnent plutôt du côté d’une pop légère, teintée parfois de mélancolie mais toujours richement rythmée. Les textes, souvent pétris d’humour, peuvent évoquer les délires antifolk d’Adam Green ou les comptines douces amères des frères Herman Düne.

C’est sur le label Another Record (Tours) que sont sortis les Down Louishill et Mutants & Loonies. Côté scène, ça se passe en solo, duo ou trio. La formation reste essentiellement folk, mais parvient à vitaminer ses concerts au moyen de boucles de human beat box réalisées en direct par Odran. Depuis novembre 2006, c’est en compagnie de Fabien (batterie/basse) et d’Andy (basse/saxophone/guitare) qu’il se produit, décuplant ainsi l’énergie déjà présente lors de concerts désormais mâtinés de rock lo-fi.

Odran Trümmel

Rabid Dogs