Artiste

PRESS SHOT USE

Okkervil River

“Son goût pour les récits avait jusque-là porté Will Sheff vers l’histoire ou la fiction. Pour le septième album d’Okkervil River, l’auteur-compositeur s’est tourné vers une autre source d’inspiration : son enfance. Pour autant, il reste fidèle à la démarche qu’il nous avait exposée à la sortie du roboratif I Am Very Far (2011) : “Je ne veux pas raconter une histoire spécifique. J’essaie de créer une chanson qui a une part de mystère à révéler au monde.” Il y a ici une densité et un imaginaire qui ne cantonnent pas les morceaux aux seuls souvenirs d’une année 1986 passée au collège de Meriden (New Hampshire). C’est ce qui rend The Silver Gymnasium si bouleversant, la possibilité toujours laissée à l’auditeur de s’y projeter. On le fait d’autant plus facilement que le groupe a trouvé la formule idéale pour habiller ces mélodies puissantes, avec des clins d’œil d’une grande finesse aux années 80. Il y a là une légèreté et un allant inédits chez Okkervil River, permis par un jeu de batterie remarquable, mixé légèrement en retrait, et des arrangements qui associent volontiers cuivres et synthétiseurs : Stay Young et la pièce maîtresse Down Down The Deep River évoquent ainsi avec insistance le grand Born To Run (1975) de Bruce Springsteen, dont on trouvait déjà un écho puissant dans The Suburbs (2010) d’Arcade Fire. The Silver Gymnasium partage avec ce dernier non seulement sa thématique (l’enfance) mais aussi une palette musicale variée, qui le sort des cercles concentriques et consanguins du rock dit indépendant. C’est le disque le plus pop et éclectique d’Okkervil River, avec des titres enlevés (piano et chœurs pour It Was My Season ; guitares, claviers et cuivres sur On A Balcony ou Where The Spirit Left Us), des ballades soul (sublime Pink-Slips), une merveille qui fixe en cinq minutes l’identité du groupe (Lido Pier Suicide Car) et des titres plus singuliers (White, presque martiale). Tenu de bout en bout par la voix émouvante de Will Sheff, The Silver Gymnasium est un grand disque à l’ancienne.”

Source : MagicRPM