Artiste

PILLARSANDTONGUE1

Pillars & Tongues

Originaires de Chicago, Ben Babbitt, Beth Remis et Mark Trecka forment le trio Pillars and Tongues.
Dès leur premier EP Protection en 2008 (sur le label Contraphonic), leur musique ambivalente, énigmatique, relie à sa manière rêveuse les points cardinaux de la musique primitive américaine (fantômes folk soufflant partout, blues renfrogné comme rejoué aux osselets dans la cour de l’immeuble) en la passant au prisme des avant-gardes (improvisation, drones larvés, tintinabulismes à la Harry Partch, signes amicaux vers le spiritual jazz…).
 
Négligeant les frontières entre abstraction pure et figuration libre, tissant d’un geste sûr de biscornus archaïsmes géométrisés sur une espèce de modernité floue, Pillars and Tongues s’inscrit très naturellement dans cette tradition chicagoane chérie par les labels Kranky, Thrill Jockey ou Atavistic.
 
End-dances (Empty Cellar Records – USA et Murailles Music – Europe) étire encore le propos du groupe en lorgnant vers l’ambient et liquéfie son songwriting sur des structures élastiques toutes en textures ambigües, déplaçant lentement le curseur entre gravité terrienne et incantations éthérées. Ce sont de véritables séances d’hypnose qui composent ce disque égarant, couché tout entier sur un harmonium défait, perforé par un violon somnambulique, et psalmodié, la bouche pleine de goudron fumant parmi les nappes de synthés extatiques. Délaissant les rusticités folk d’hier, End-dances invente une espèce de gospel progressif liquide, convoquant les ombres de Dead Can Dance ou le lyrisme bizarre du Peter Gabriel de l’album 4, les mantras synthétiques d’Alice Coltrane et les compositions de William Basinski.

 

Pillars and Tongues – Points of Light (Official Video) from Randy Sterling Hunter on Vimeo.