Artiste

14067652_10154457519726692_8712179768885399079_n

Pokett

Après quelques années dans l’ombre de compagnons de route (Don Nino, Davide Balula, Domotic), Stéphane Garry sortit par surprise, en 2004, Pokett de son chapeau. Incar- né par l’album Crumble, le premier projet solo de ce multi- instrumentiste discret fit preuve d’une maturité immédiate et toute personnelle.
L’horizon vers lequel Pokett tend depuis le premier jour: un eden pop-rock exigeant repu de traditions, des années 60 (de Pink Floyd ou Neil Young à John Fahey) à nos jours (Jim O’Rourke, Wilco, Elliott Smith), plein d’humour, de petits bonheurs formels et d’envies d’en découdre malgré tout avec la modernité.
Ses trois premiers albums semblent remplir un espace jusque-là laissé presque vacant dans la scène française : celui d’un songwriting qui secoue le cocotier de la tradition et talonne humblement en ambition, innovation et émotion jusqu’aux maîtres d’outre-Atlantique. 
En 2013, le titre d’un nouvel album s’impose avant même l’écriture et l’enregistrement de la moindre note qui le composera : Time For A Change. Intuition ou volonté de mise en danger, ce titre sera le leitmotiv de la création de ce nouvel opus. Les changements personnels (affectif, professionnel, géographique) donnent une impulsion nouvelle à la musique de Pokett : une écriture ambitieuse servie par un son rock faisant la part belle aux guitares. Écrits, arrangés et enregistrés par petites touches, les huit morceaux qui le composent sont le fruit du travail d’un groupe à géométrie variable.
Ainsi, initié en 2015 à Paris avec l’aide de Julien Quint et David Lopez, déjà présents sur l’album précédent, et Stéphane Laporte (Domotic), complice des débuts, le processus se termine en 2018 à Rennes, grâce
à la rencontre avec le musicien et ingénieur du son Romain Baousson, qui insuffle aux morceaux en cours l’énergie et la cohérence qui leur manquait encore.
Lorgnant vers l’indie-rock 90’s (Teenage Fanclub, Pavement), empruntant parfois des chemins de traverse psyché, prog ou kraut-rock, ce nouvel album résolument pop explore à nouveau les thèmes intimistes avec la retenue et la douceur caractéristiques du chant de Stéphane Garry.

Pokett

Someone You Know