Artiste

pwd-trio1

Powerdove

Un jour, quelqu’un a dit qu’il y avait 10 000 lacs dans le Minnesota ; si cela est vrai alors chacun d’entre eux se retrouve d’une certaine manière dans les chansons d’Annie Lewandowski.

Annie débuta seule le projet POWERDOVE en 2007, témoignage de ce bref épisode solo quelques années plus tard sur son EP autoproduit Live from the Maybeck Houseparu en 2010 alors qu’Annie agissait déjà en trio (aux côtés d’Alex Vittum, batterie et Jason Hoopes, basse) en enregistrant Be Mine en 2009 (Circle into Square, 2010).

Pour son nouvel album, Do You Burn? (Murailles Music/Africantape, 2013), une grande partie des titres ont été composés près de la crasseuse rivière Itchen en Hampshire, Angleterre, où Annie avait déjà eu l’occasion de jouer lors des tournées européennes de Curtis Mc Kinney, programmeur en synthèse audio de génie.

Après cette année passée au bord de l’eau, elle retourna à New-York pour y écrire le reste de Do You Burn?. Au moment de l’enregistrement, Annie demanda alors l’aide d’un vieil ami californien, John Dieterich (Deerhoof) et d’un Français, Thomas Bonvalet (L’Ocelle Mare). Ces trois grands improvisateurs réunis, la machine était lancée. Le résultat se situe quelque part entre The Marble Index, David Sylvian, Diane Cluck et The Curtains (desquels Annie est une membre fondatrice). La spontanéité âpre et la fluidité de ces titres, essentiellement enregistrés en live, apporte une chaleur familière à chacun d’eux : des morceaux à chérir mais également entourés d’un grand mystère, peut-être même une menace, un danger.