Artiste

PSYKICK WEB

Psykick Lyrikah

C’est autour du MC rennais Arm que s’est construit le projet Psykick Lyrikah, qui depuis 2003 est à la pointe de l’avant-garde rapologique. Le groupe a plusieurs fois changé de line-up, passant d’un collectif de huit personnes avant de devenir en 2011 le trio composé de Arm, DJ Remo et Mr. Teddybear. A ses début, Psykick Lyrikah a développé une facette du hip-hop français jusque-là mal connue : le rap abstrait, c’est-à-dire un rap teinté de résonnances électroniques et mâtiné d’ambiances glauques, sinistres, noires. Au fil de son évolution le groupe a inclus de plus en plus d’instruments et de sonorités nouvelles (notamment la guitare d’Olivier Mellano) et son statut actuel se situerait comme un mélange de rap et de rock alternatifs.

Psykick Lyrikah ne se contente pas de défendre sa musique sur scène, il a déjà eu l’occasion de se produire en milieu carcéral. “Vu d’Ici” en 2008 voit arriver Robert Le Magnifique (basse, programmation) et reçoit le soutien de Laetitia Sheriff et Dominique A, en tant qu’invités. “Derrière Moi” en avril 2011 met de nouveau en avant la noirceur réaliste du propos de Psykick Lyrikah, véritable machine à interroger les consciences.

Le nouvel album de Psykick Lyrikah “Jamais trop tard” est sorti le 21 octobre. L’architecture est toujours hip hop (beats + flow), mais il suffit d’écouter «La Ligne Rouge» (titre produit par le complice de toujours, Robert Le Magnifique) et voir ce qu’ils infligent au break de batterie de Led Zeppelin, archi-samplé par les pionniers du rap des 80s, pour comprendre que Psykick Lyrikah garde les yeux et les oreilles résolument tournés vers le futur. Les bidouilles électroniques et les guitares filtrées floutent alors les frontières des genres, occultés par une urgence punk intemporelle.

Psykick Lyrikah

Jamais trop tard