Artiste

Redeye Carré

Redeye

Les grands espaces, les vertes prairies et le sourire de gens dont la sublime mélancolie irradie l’âme. Telle est l’image qui vient à l’esprit à l’écoute de End of the Season (sortie prévue le 21 Janvier 2013).

A la recherche de l’essence même de sa création, Redeye est reparti aux sources de son inspiration, la folk américaine, en la poussant au-delà de ses frontières. Redeye décide de cheminer sur ses routes à lui, celles qui l’ont mené en 2008 à sortir le premier albun “ThisIsRedEye” (T-Rec/AntiCraft), suivi de près par deux EP Run Away et Be The One, prélude à ce nouvel album mixé à Chicago par Neil Strauch  (Bonnie ‘Prince’ Billie, Ezra Furman ou Gomez).

« Les chansons effondrées d’un cow-boy érudit de Paris : même au fond du trou, même en lo-fi, il trouve comme Elliott Smith ou Chris Garneau, quelques ressources pour l’élégance, quelques bougies pour éclairer des mélodies frugales mais prodigues. Il y a forcément eu Townes Van Zandt ou Steve Earle comme maîtres d’école et tuteurs de vieLes Inrocks

« Une voix des plus caractéristiques, rugueuse et gorgée de soul. Un résultat au final du niveau des joyaux bricolés du Folk Implosion et autre Pavement. Un succès, vraiment ! »
Voxpop 

« des climats folk-blues mélancoliques et sereins, transfigurant ses mélopes de sa voix envoûtante qui fait toute la différence avec la concurrence. » Longeur d’Ondes

« De ses rêveries nocturnes qui font rougir les pupilles, Redeye tire un délicieux alliage vocal et sonore qui transcende les codes mélodiques en vous transportant dans un voyage «Into the Wild». Le Bonbon 

Album End Of The Season: Infos et écoute / Lecture de Disque par Flore Avet

Redeye

Cover Me