Artiste

saroos

Saroos

saroos

Trois Allemands brillants sondent les tréfonds de l’âme avec leurs instrus sombres. Critique et écoute.

Créé en 2006, le groupe post-rockelectronica formé par Florian Zimmer, Christoph Brandner et Max Punktezahl continue d’explorer notre subconscient. Avec une minutie digne de l’horlogerie helvète, le trio agence des sons exotiques et des structures incongrues. Il invente ainsi des instrumentaux tant organiques que cosmiques, possédant la sensibilité exacerbée de Lali Puna et la densité de The Notwist.

A l’instar du dernier album de Chassol, des influences indiennes parcourent Return de bout en bout. Que ce soit sur Henderson Island, dans la mélancolie vicieuse de Seadance ou avec la rythmique orientale de Tsalal Night, Shiva – celui qui porte le bonheur – rôde. La frémissante Spiaggia di Pluto prend son temps afin de mieux emberlificoter vos tripes, tout comme la stratosphérique Sequoia. S’insinuant subrepticement après trente secondes qui permettent de reprendre son souffle, le glacial dub Kraken Mare clôt ce troisième album de Saroos au sommet. Les Inrocks