Artiste

Silver+Apples2

SILVER APPLES

Les Silver Apples (US) apparurent à New York en 1967. Ils étaient formés de Danny Taylor, percussions, et du chanteur Simeon, un personnage étrange qui jouait d’un instrument appellé lui aussi le Simeon. Copain et voisin de studio de Jimi Hendrix, on entend même le Simeon sur la version studio de l’hymne américain d’Hendrix. Mais, à la différence des autres groupes hippies de la Côte Ouest des Etats-Unis – les Newyorkais de Silver Apples inventaient une musique électronique, lancinante et inquiétante qui devait peu au Summer of Love.  Leur style minimaliste, le rythme incessant, l’emploi de dissonances, anticipaient non seulement la musique électronique expérimentale et le kraut rock des années 70 mais aussi la dance music underground et l’indie rock des années 90 et leur valent aujourd’hui un statut de groupe définitivement culte. Quelques dizaines d’années après que leur brève carrière se soit brusquement et mystérieusement interrompue, les Silver Apples restent une des grandes énigmes de l’histoire du rock. Ce duo surréaliste sans précédent, inventait une musique aux drones répétitifs interstellaires mêlés à des rythmes puissants et des mélodies électroniques, tout cela des années avant que Suicide, Spacemen 3 ou Laika s’en emparent à leur tour. Danny Taylor est mort 2005, depuis Simeon se produit en solo.