Artiste

a2950610874_2

the dictaphone

Produit par le gourou de Tours Rubin Steiner pour leur dernier disque, les tourangeaux (de Tours donc) de The Dictaphone sont la grande surprise de cette soirée. Depuis 2009, le groupe sort des beaux disques sombres sur des labels au moins aussi obscurs que lui. Expérimentations punk, noise mécanique désabusée et psychédélisme latent sont les fondements d’un répertoire riche. Atemporel, le dernier disque paru chez Totally Wired flirte avec le kraut, avec la minimal wave, avec le garage ou le surf. Savoir que le leader du groupe – Jérémie – est plutôt un grand fan de Devo, Beak>, Suicide et The Intelligence permet d’écouter cet album sans chercher à jouer des comparaisons. Pouet.